Bajka

A propos

Bajka

Sur scène, en fanfare ou en Bajkaravane, la poésie des Bajka nous emmène vers des contrées pas si lointaines où leur musique sait se jouer des frontières et des gardes-barrières !

Ce quintet bien inspiré a parcouru les routes des Balkans et chacun de leurs voyages s’est transformé en air de fête, en invitation à danser ou en une émouvante mélodie venue d’ici ou d’ailleurs.
En ces temps où l’on reconstruit des murs, Bajka, dans son nouvel album « Latneiro », met l’oriental à l’envers et nous invite à ouvrir nos portes pour accueillir de joyeux bulgares, des mélodies manouches, ou une tsigane d’Argentine…

Les Bajka vous attendent pour reprendre la route, tous ensemble dans le même sablier !

Depuis la création du spectacle «Zaïedno!» en octobre 2012, (Jardin de Verre de Cholet, mise en scène Didier Loiget), les 5 musiciens de Bajka continuent d’explorer plus que jamais l’univers des Roms.

Le 5ème album «LATNEIRO», sorti en septembre 2017, est issu directement du spectacle ép onyme créé au Théâtre de Laval en février 2017, et mis en scène par Sylvain Girault. Ce nouveau répertoire parle de l’exil et des différentes émotions qui y sont reliées (nostalgie, découverte, rencontre, …)

Une bonne moitié des morceaux de Latneiro sont des compositions des différents membres du groupe. Suite aux multiples expériences vécues par les membres du groupe dans les Balkans, Bajka enrichit et affine son style musical. Les membres de Bajka, puisant actuellement leur principale inspiration auprès des musiciens Roms des Balkans, sont partis plusieurs fois ces deux dernières années retrouver leurs maitres (et amis) dans ces régions, notamment en Macédoine, Serbie, Turquie et Roumanie.

L’écoute et la proximité régulière de ces fanfares, l’imprégnation du quotidien, de la langue et de la vie des musiciens Roms ont donné à Bajka un nouvel élan, affinant leur recherche musicale et leur regard sur cette communauté.

Ce travail et cette imprégnation aboutissent à un son plus homogène et plus compact entre les 5 musiciens, et les dirigent vers une esthétique commune, colorant au passage leurs nouvelles compositions, avec la volonté d’aller toujours plus loin dans le style et dans le répertoire.

Céline Drancey

clarinette, voix

Erwan Bourcier

accordéon, voix

Nicolas Marchand

percussions, voix

Micha Passetchnik

trompette, voix

Jérôme Steunou

soubassophone, voix

2018 © BAJKA - Musique tzigane
Contact | Mentions | Création: JLGRAPHISME